Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Res'Art Fec

Res'Art Fec

Res’ Art est un réseau des femmes artisanes soutenu et promu par l’association Femmes en communication depuis 2003 Nous avions une vingtaine d’artisanes qui ont bénéficié de Res’art, actuellement elles sont plus de 400. L’essence de Res’Art est de coupler la formation, la modernité les traditions, l’économie sociale et solidaire, et la promotion du savoir-faire féminin algérien. Res’Art est le premier réseau de commerce équitable Algérien

La journée internationale de l'enfant africain

Le soleil brille et déjà il fait chaud, il est huit heures du matin et les artisans commencent à venir petit à petit pour s’installer dans le jardin du « Centre Ressources Documentaires sur la Petite Enfance » de l’Association Algérienne Enfants et Familles d’Accueil Bénévole (AAEFAB) qui se situ dans le parc d’attraction de Ben Aknoun. La journée internationale des enfants africains s’annonce bien dès le début - 20 artisans environ sont venu pour participer à la récolte de dons pour soutenir les besoins de l’AAEFAB.

La co-organisation de cette journée a été mis en place par l’Association National « Femmes en Communication » et plus précisément par la chef de projet Res’Art Maya Azeggagh. Depuis des semaines, elle travaille pour que l’organisation soit parfaite et pour que cette journée se déroule pour le mieux afin d'êtres dans une bonne ambiance lors de cette journée consacrée à l'échange et la solidarité entre associations, et surtout avec l’AAEFAB qui s’engage au profit des enfants qui attendent une nouvelle famille d'accueille ou des Kafil.

Avec dans l’esprit « les enfants sont nés pour être heureux » tous les artisans et participants animent cette journée a leurs façons. Sur le programme entre autre : Atelier de Calligraphie animé par Redha Khouane, Atelier de Poterie animé par Amine Chaouati, Maquillage pour enfant fait par Maya Azeggagh, des associations comme les « Inner Wheel » et tous les artisans et les bénévole du groupe El hadja, Karim et ses amis du Lions Club qui se sont déplacé spécialement pour participer à la récolte de dons et surtout a ne pas oublié la bonne humeur est numéro un sur le programme.

A deux heures de l’après-midi il y a un monde fou autour des stands des artisans pour s’émerveiller devant l’artisanat. Il a de l’artisanat pour tout le monde : des poupes en habits traditionnel et de ville, des t-shirts personnalisés, des bijoux en pierres précieuses, des couffins brodés, de la mosaïque, de la poterie, de la broderie, des sacs en macramé, des peintures, des la broderie kabyle, de la décoration sur verre et beaucoup de miel. Une riche variété d’artisanat qui permet pour tout le monde de trouver son petit bonheur et en même temps de faire une bonne chose pour les enfants.

Malgré qu’il n y ait pas eu autant de visiteurs que les organisateurs avaient espéré, avec la bonne humeur et la bonne volonté de tous ceux qui ont participé à cette journée, elle a été magique pas seulement grâce à la bonne organisation mais aussi par la motivation de soutenir la cause de ces enfants qui sont les nôtres et que nous ne devons pas abandonner!

Cette longue journée internationale des enfants africaines se termine comme elle a commencé dans la bonne humeur. Tous les participants et organisateurs sont épuisés mais épanouis et rentre à la maison en espérant que cette journée ne sera pas la dernière journée pour se rencontrer autour et pour les enfants qui sont nés pour êtres heureux.

Nous remercions tous ceux qui sont venu nous soutenir, tous ceux qui nous ont honorés de leurs présences ! Tous ceux qui ont fait que cette journée existe ! Nous remercions particulièrement les enfants de l’AAEFAB qui nous ont permis de nous connaitre, d’avoir cette expérience ! Qu’il s en soient remercié avec la Baraka qui plané sur nous ce jour-là. Merci aux artisanes et artisans, vous avec tous été formidable.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article